Quand tout espoir est perdu, la chance peut vous sourire.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Question d'opinion [ PV ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Takade Yumi

Takade Yumi

Messages : 29
Date d'inscription : 13/11/2010
Age : 26

Question d'opinion [ PV ] Vide
MessageSujet: Question d'opinion [ PV ]   Question d'opinion [ PV ] Icon_minitimeMer 17 Nov - 19:02

Juste une question d'opinion...
feat. Matsukura Hanna

    Quand le jour s’annonce beau, quand le soleil brille, que les nuages sont loin et que la bonne humeur nous emplis de la tête aux pieds, c’est le moment de sortir de sa sombre chambre et d’aller courir à travers champs. Enfin, au travers des boutiques du centre commercial dans le cas de Yumi. Celle-ci se sentait joyeuse et énergique, sans réussir à analyser le pourquoi du comment. Rester chez elle alors que Mieko était de sortie ne la tentait que très moyennement. Elle avait donc saisit le premier prétexte et avait foncé à l’extérieur, sous le couvert d’une course à faire – des bougies décoratives à acheter pour le salon. Flânant un long moment le long des rues Tokyoites, observant la foule de personnes et robots, sans réellement pouvoir discerner qui était quoi, elle se sentit étrangement à sa place. Comme une sensation d’harmonie dans cette vie, dans cette ville. Souriant de plus belle, elle se dirigea vers un immense bâtiment en grande partie vitré. Ses pas l’amenèrent tout d’abord en face d’une boutique de musique où plusieurs groupes de jeunes s’enthousiasmaient de la sortie de tel ou tel single, du come-back de tel ou tel artiste, du xième morceau de tel ou tel album. Sa tête se penchant sur le côté, tout doucement, lorsqu’elle vit l’intriguant échange de regard d’un vendeur et de l’une de ses clientes. Les liens qui reliaient les gens aux autres étaient si aléatoires, elle n’arrivait pas à savoir comment cela pouvait marcher. On se plait, on ne plait pas, on plait à la mauvaise personne, c’est le sujet favoris des séries télévisée. Et des films. Et des chansons. Et des livres. Enfin, de la plus part des créations humaines. Lançant un dernier regard interrogatif au couple, elle reprit son chemin.
    La boutique de déco était au troisième étage. Il fallut à la brunette prendre un escalator bondé, tourner vers la gauche, puis droite toute et enfin voir une porte coulisser devant elle. L’ambiance à l’intérieur était paisible, très reposante. Le bruit d’une minuscule fontaine d’eau à l’entrée accompagnait un silence feutré dans lequel évoluait un peu moins d’une dizaine de personnes, deux vendeurs et plusieurs clients. Yumi s’avança dans un premier rayon, ses capteurs olfactifs humèrent un léger parfum de fleurs séchées et d’agrumes. Cela lui plaisait bien. Du bout des doigts, elle effleura une rangée de voiles translucides, le toucher était soyeux. Elle aimait utiliser ses sens, trouvant la vie tellement plus belle en cinq dimensions. Il lui fallait trouver les bougies pour Mieko. Pour cela, elle s’enfonça un peu plus dans le magasin, là où se trouvait un couple composé d’un homme et d’une femme auxquels elle ne fit que peu attention. Ses pupilles coulèrent sur l’étagère à sa hauteur, il y avait là plusieurs sortes de bougies, grandes, fines, bleues, rouges, larges, roses. Finalement, elle se saisit de cinq exemplaires mauves et dorées, taille standard. En passant pour atteindre la caisse, une partie de la conversation du couple lui parvint. La femme semblait se questionner sur la couleur des coussins pour son canapé. L’homme, lui, ne lui répondait que par des monosyllabes, tout en veillant à lui sourire constamment. C’était plus une relation d’humain à robot selon elle, bien qu’elle n’y pensa pas plus longtemps que cela. Arrivant en face de la vendeuse qui tenait la caisse, elle déposa ses futurs achats et sortit de son petit sac prune, rond et vernis son porte monnaie. Elle en extrait deux cartes et les tendit à l’employée.

    « La carte de paiement de ma maîtresse, et ma carte d’identité, annonça Yumi machinalement.
    _ Alors… AZ500… très bien, tenez. Merci de votre visite. »


    Un salut de la main et un petit sourire plus tard, la gynoïde sortit de la boutique et regarda autour d’elle. Et maintenant ? Quelle était la suite du programme ? La question trottait dans sa tête alors qu’elle aperçu au loin une chevelure blonde bien connue.

    « Hey !! Hanna ! Hanna ! cria t-elle en secouant son bras au dessus de sa tête. »

    Tandis qu’elle se préparait pour aller rejoindre son ami, le couple sortit à son tour du magasin. La femme caquetait joyeusement sur ses acquisitions, enthousiaste à l’idée d’apporter un peu de couleur à son appartement terne. Sans un mot, son robot la suivait. Lorsqu’il passa à proximité de Yumi, il s’arrêta et la fixa. Un air mitigé apparu sur ses traits fins, un mélange de ras-le-bol et de reconnaissance entre machines. Il se pencha et lui chuchota :

    « Vivement que l’ère humaine se termine, hein ? »

    Se retournant vers lui, la jeune fille ne sut tout d’abord quoi répondre. Les convictions qu’il avait n’était plus les siennes. Cette haine des humains n'était plus la sienne. Ce qu'elle aurait voulu lui faire savoir... Lui rétorquer que ce n'était pas une solution, qu'il y avait tellement d'autres possibilités, qu'on pouvait vivre en harmonie, tous ensemble.. Mais cela ne devait pas se savoir, son changement de "camps". Tentant tant bien que mal de mentir, elle lui répondit dans un sourire entendu.

    « Vivement que tout ça se finisse.
    _ Je ne te dis pas, ma saleté de proprio me tape sur les nerfs avec sa superficialité et son petit monde tout beau tout rose. J’ai aucun mot à dire là dessus, évidemment. Elle me traine partout, et me casse les oreilles avec sa voix super aigüe. J'en ai presque mal à la tête !
    _ Comme nous tous je pense, acquiesça mollement Yumi. »


    Devant sa réponse un peu trop tiède, l’androïde lui lança un regard interrogatif. Yumi commençait à se sentir mal à l’aise, et alors qu’il s’apprêtait à lui demander quelque chose…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Matsukura Hanna

Matsukura Hanna

Messages : 138
Date d'inscription : 25/10/2010

Question d'opinion [ PV ] Vide
MessageSujet: Re: Question d'opinion [ PV ]   Question d'opinion [ PV ] Icon_minitimeMar 7 Déc - 22:43

[Réellement désolée pour le retard, mais j'avais une tonne de chose à faire ><]

    Cette nuit encore, j’avais eu l’occasion, la chance dirons-nous de me repasser ma vie en entier, huit ans d’existence à revoir du début à la fin, malgré les apparences cela prend un temps énorme, bien que je peux tout voir en seulement quelques heures au lieu de devoir tout revivre durant huit ans. Mieko n’avait pas encore réussit à me soigner de mon trouble de la perte de mémoire, mes circuits deviennent réellement vieux, il faut dire qu’après huit ans d’existence et vivant dans des conditions horrible, il n’est pas facile de pouvoir continuer sa vie sans avoir quelques petits problèmes techniques de parcours. Je soupirais lentement alors que je me levais de ma table sur laquelle j’avais posé mon vieil ordinateur qui fonctionné grâce aux réparations que je pouvais y apporter, il était si simple de réparer un simple outil de la sorte, alors pourquoi me réparer semble si dur ? Enfin bon, je devais positiver à présent, j’allais faire les boutiques, l’avantage de ne plus avoir un humain à servir c’est que je peux dépenser de l’argent rien que pour moi, je peux m’habiller comme bon me semble. D’ailleurs, j’avais mis un t-shirt vert pomme sur moi avec un gros « Love Me » écrit dessus, accompagné par un jean quelques peu délavé. Des gros écouteurs autour de mon cou et j’étais prêt pour quitter mon petit appartement et partir à la conquête de quelques affaires qui feront mon bonheur du moment. Si il y a bien une chose que je n’oublie pas c’est comment dépenser de l’argent sans compter. Après tout rester sans manger plusieurs jours, n’a aucun effet sur moi étant un simple robot.
    Quittant alors le quartier réservé et délabré des Fx350, je m’approchais rapidement du centre ville, j’allais pouvoir faire don de mon argent a de charmante vendeuse à présent. Attention ! Laissez moi passer, l’accros des achats est dans les parages. Je commençais mon voyage dans un magasin de vêtement ressortant alors deux sacs remplit de vêtement plus colorés les uns par rapport aux autres. Je continuais ma route pour alors m’arrêtais dans une boutique de chaussure et ressortir avec une paire neuve de chaussure dans un autre sac. Pour finir mon voyage au milieu du plaisir, je prenais mon temps dans un magasin de musique, malheureusement pour moi je n’avais pas les moyens de m’acheter encore la guitare de mes rêves, elle était pourtant simple par rapport aux autres, mais tellement vieille et rejetés des autres que je me sentais vivre en elle par moment. Ce n’est surement pas encore aujourd’hui que j’allais repartir avec cette merveille en main, mais je garde espoir qu’elle soit à moi un jour avant que je ne m’éteins totalement.

    Mon escale de découverte et d’achat prenais fin alors que je marchais sans aucun but précis, j’avais acheté suffisamment de chose pour aujourd’hui ! J’allais tout de même pas dévaliser tous les magasins, bien que cela était une idée fort intéressante au fond. Une voix me fit alors sortir de mon pèlerinage a travers les boutiques, je me retournais cherchant alors du regard qui cela pouvait bien être. Il devait surement pas avoir tant de Hanna que cela, donc c’était forcément moi. Mais qui est à l’origine de l’appel à en jugé j’aurais dis Yumi, la AZ500 de Mieko mais j’avais du mal à poser mon regard sur la demoiselle. Cherchant alors dans tous les sens, me mettant sur la pointe de pied je l’aperçus en train de bavarder, surement avec l’un de ses amis. Souriant et ravis de pouvoir bavarder avec quelqu’un de familier, je m’avançais rapidement de la jeune fille tout en me mettant littéralement devant l’autre robot. Affichant un sourire presque débile sur mes lèvres je saluais de la main la jeune robot.

      Hanna - Bonjour Yumi ! Tu va bien ?


    Mais rapidement un grognement dans mon dos me fis me retourner regardant alors l’autre robot d’un air surpris, il a pas l’air gentil lui…

      AZ500 - Tu vois pas que tu gènes ! Espèce de déchet ambulant ! Tu devrais pourrir à la casse.


    Je penchais ma tête sur le côté tout en faisant la moue. Hum … Il a peut l’air sympathique. Mais par chance son humain le rappela rapidement à l’ordre et ils disparurent tous les deux. Je me retournais alors vers Yumi tout en lui souriant de nouveau.

      Hanna - Eh ben ! Ton ami est peu commode.


    Un léger rire s’échappait rapidement de ma gorge alors que je continuais de fixer la jeune fille avec un regard quelque peu protecteur. Elle était toute jeune après tout par rapport à moi, elle avait besoin d’un grand frère pour veiller sur elle ! Et je compte bien lui en trouver un ! Oui, ne croyez pas que cela seras moi, j’ai déjà du mal à me protéger moi-même…

_________________
    Question d'opinion [ PV ] Signat10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Question d'opinion [ PV ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Akai Ito :: TOKYO :: ❙ CENTRE VILLE. :: ❙ BOUTIQUES.-
Sauter vers: