Quand tout espoir est perdu, la chance peut vous sourire.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Ohayo ! I am a stupid Boy. | Pv |

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Matsukura Hanna

Matsukura Hanna

Messages : 138
Date d'inscription : 25/10/2010

Ohayo ! I am a stupid Boy. | Pv | Vide
MessageSujet: Ohayo ! I am a stupid Boy. | Pv |   Ohayo ! I am a stupid Boy. | Pv | Icon_minitimeMar 2 Nov - 23:36

Ohayo ! I am a stupid Boy. And you ?
Tsukasa Jay, Saotome Mieko (& Saixounet ! =D)


    Le jour se lève et tout Tokyo semble déjà vivre à un rythme dès plus actif. Un réveil se met en route directement sur la musique, et deux yeux marron chocolat s’ouvrir presque aussitôt. Un sourire se dessinait sur mes lèvres alors que je sautais rapidement hors de mon lit. Je me dandinais quelque peu au rythme de la musique alors que je me pressé pour prendre une simple pomme et la dévorer en peu de temps. Me rapprochant d’une fenêtre de mon appartement, je pouvais déjà y voir l’activité dans la rue, il était pourtant à peine six heure et demi et tout le monde semblait déjà, si bien réveillé. Je ne commençais qu’a huit heures mais, l’envie d’aller m’amuser à mon travaille avant me poussais à toujours être le premier là-bas, au final, le directeur bien qu’il ne me porte pas spécialement dans son cœur m’avait confié un double des clés, je devais nettoyer le bar avant l’ouverture mais cela ne me dérangé pas. J’avais alors l’impression d’être utile de nouveau, de servir les humains. Ils ont beau nous haïr, je ne peux qu’en échanger les aimer encore. Après quelques amusement de ma part à chanter avec la jeune chanteuse japonaise qui passait à la radio, j’éteignais cette dernière pour alors me préparer. Enfilant un simple t-shirt blanc avec un léger gilet noir légèrement trop grand pour moi, j’avais également un pantalon noir quelque slim tandis que dans mes pieds j’avais bien sûr mes converses noirs. J’avais du mal à les quitter. Après avoir mis un bon nombre de bracelet autour de mes poignet je passais rapidement ma main dans mes cheveux blond leur donnant un petit effet décoiffé.

    Peu de temps, je me retrouvais dans les rues de Tokyo, les mains plongées dans les poches de mon gilet, je souriais presque stupidement en regardant autour de moi. Est-ce un crime d’aimer la vie ? Je crois que du fait que je commence à perdre de plus en plus mes facultés, je me raccroche encore plus à la vie. Je suis après tout, un vieux robot qui a sa place uniquement à la casse, je devrais plus tarder a rejoindre cette dernière si je ne trouve pas un moyen pour m’aider à retrouver ma mémoire et me rendre de nouveau solide. Par moment, je regrette cette vieille femme qui prenait tellement soin de moi, j’avais jamais eu de tel problème. Mais, depuis trois ans, je devais vivre seul comme beaucoup d’autre Fx350. Ce n’est pas évident de s’en sortir mais par chance, j’avais réussi déjà à me trouver un logement et un travaille c’était déjà bien. Je fixais les humains passant à côté de moi sans même me voir, il faut dire que les humains ont toujours la mauvaise habitude de se presser continuellement.

    Je poussais rapidement la porte du bar, souriant en coin alors que je rentrais à l’intérieur, j’avais du travail qui m’attendait à présent. J’attrapais rapidement un balais dans la réserve et tout en revenant sur mes pas, je mettais à fond la musique. Une chanteuse occidentale que j’aime bien, elle avait de la voix elle et un style étrange qui me plait bien. (Il s’agit de Téléphone de Lady Gaga XD) Tout en balayant, je ne pouvais m’empêcher de secouer mon bassin. Et reprendre les paroles avec la chanteuse. Je montais rapidement sur une chaise utilisant mon balais comme micro dans le but de m’y croire un peu plus. Je me voyais déjà sur scène en compagnie de la chanteuse, adulé par une foule en délire. Je grimpais sur la table me déhanchant de plus en plus alors que la musique semblait littéralement hurler dans tout le bar. Je passais ma main dans mes cheveux alors que je sautais de la table pour danser de nouveau au sol, je me dandinais au rythme de la musique, balayant de temps en temps le sol, pour faire mon ‘travail’. Mais alors que je décidais de me frapper les fesses, étant totalement perdu dans mon monde la musique ca stoppa brusquement. Bizarrement tous mouvements de ma part également. Je me retournais alors pour voir le patron du bar qui me fixait bizarrement. Je laissais rapidement ma main glisser le long de ma jambe voulant essayer de rattraper la chose en riant nerveusement.

      Patron - « On va dire que je n’ai rien vu … »


    Je sentais le rouge monter à mes joues alors que rapidement je me remettais à travailler, sans musique. C’est d’un ennui… Mais bon, par chance l’heure d’ouverture approchait rapidement et j’allais pouvoir chanter et promis je vais éviter de me taper sur les fesses cette fois-ci. Je rangeais mon balais alors le patron semblait bizarrement me fuir. Il a quoi ? Il semble avoir peur de rester seul avec moi… Suis-je éblouissant aujourd’hui au point qu’il fond à côté de moi ? Ou est-ce mon frappage de fessier qui l’impression tant ? Je peux lui apprendre s’il veux ! Mais au faite, Jay ne devrais plus tarder, après tout quelques clients commencent à montrer le bout de leur nez. Je m’avançais pour servir quelques clients avant de fixer l’horloge, je veux aller chanter moi…

_________________
    Ohayo ! I am a stupid Boy. | Pv | Signat10


Dernière édition par Matsukura Hanna le Lun 6 Déc - 15:03, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tsukasa Jay

Tsukasa Jay

Messages : 69
Date d'inscription : 24/10/2010

Ohayo ! I am a stupid Boy. | Pv | Vide
MessageSujet: Re: Ohayo ! I am a stupid Boy. | Pv |   Ohayo ! I am a stupid Boy. | Pv | Icon_minitimeJeu 11 Nov - 23:03

    Les sensations que l’on ressent pendant notre sommeil sont difficilement décrivables. Je pense que cela est encore plus difficile pour nous autres, les robots. Tout simplement car nous ne dormons pas. Enfin, pas vraiment. Disons plutôt que ce sont nos circuits qui se mettent en veille, et qui nous rendent parfaitement insensible. Nous ne rêvons pas non plus. C’est quelque chose que j’ai du mal à accepter, ne pas pouvoir rêver de la même façon que les humains. Je sais, le bon côté des choses c’est que je ne pourrais pas faire de cauchemars, mais d’un autre côté, ça à l’air d’être une sensation tellement magnifique ! Et puis, il paraitrait que nos rêves ne sont que le reflet de notre âme. Alors c’est clair que moi j’aurais bien voulu savoir à quoi ressemble mon âme, même si je ne suis qu’un robot. Nous n’avons donc aucune sensation quand nous dormons. En fait, même ça c’est difficile à décrire.
    J'ouvrais doucement les yeux alors que le réveil se mit à sonner au même moment. J’agitais ma main vers la table de chevet cherchant désespérément le réveil afin de pouvoir l’arrêter. Hum… Mais tais-toi ! Je relevais la tête et attrapai le réveil d’un coup sec. Je l’éteignais avant de me reposer ma tête sur l’oreiller. Depuis que je vivais seul, j’avais pris de mauvaises habitudes. Ne pas me lever immédiatement en faisait parti. Enfin, avant, quand il y avait un humain pour vous dire ce que vous deviez faire, vous le faisiez tout de suite. Mais quand vous savez que vous êtes désormais indépendant, c’est dur de vous obligez à faire quelque chose. La flemme des humains est plus contagieuse qu’il n’y parait. Je repris le réveil pour voir quelle heure il était, et eut le bonheur de voir qu’il était 7h 30 passé… J’étais en retard, comme à une certaine habitude en fait… Je sautais du lit et me mis à courir dans tout l’appartement afin de me préparer au plus vite. Je pris une douche rapide avant d’enfiler rapidement un jean et une chemise, par-dessus laquelle je passais mon gilet de serveur. J’aimais le style vestimentaire dans lequel je devais bosser, il avait une certaine classe. Je récupérais rapidement clés, portable, mp3 et porte feuille avant de quitter l’appartement. Je déposais les écouteurs dans mes oreilles et rangeais le reste des objets dans les poches de mon pantalon en même temps que je descendais les escaliers, quatre à quatre. Je sortis du bâtiment et montais le son de la musique. Speak of the Devil se jouait à fond dans mes oreilles. Je mis à courir afin de pouvoir traverser la ville au plus vite. Il était déjà 7h 50, et je commençais le service à 8h. Bon, j’avais à peu près 10 minutes pour traverser la moitié de la ville quoi.
    Etre un robot avait quand même ses avantages. Je parle surtout de notre « résistance ». Je courrais vite, et je pouvais courir longtemps. Très longtemps. La fatigue n’était pas vraiment ressentie. C’était comme tout ces autres besoins dont dépendaient les humains, alors que nous non. La faim, le sommeil… Certes, nous en avions besoin également, mais c’était nettement moins accentué que chez les humais. Tenir plusieurs jours sans manger n’était pas si difficile pour un robot. Je continuais de courir à travers les rues de la ville, bousculant parfois certaines personnes par maladresse. Je ne prenais pas vraiment le temps de m’arrêter pour m’excuser, seulement un petit « Désolé ! » à la volée. Ce n’est pas que ça me gênait de m’arrêter pour m’excuser, mais c’était surtout que je n’avais pas vraiment le temps. Mon patron allait encore gueuler si j’étais en retard. Déjà qu’il ne me portait pas vraiment dans son cœur. En fait, je crois qu’il n’aime pas les robots, tout simplement. Parce que même Hanna, il n’a pas vraiment l’air de l’apprécier. Je sortis de nouveau mon portable pour regarder l’heure : 8h ! J’accélérais le rythme afin de minimiser mon retard. Je n’étais plus très loin de toute façon. Je tournais à gauche au bout de la rue pour pouvoir passer par la porte de derrière, mieux vaut faire une arrivée discrète quand on est à la bourre. Je poussais doucement la porte en même temps que je rangeais mon mp3. C’était parti pour une longue journée de travail. Je poussais discrètement la porte pour me retrouver dans la salle principale. Certains clients étaient déjà là, et c’était pas spécialement bon signe. Enfin, c’était pas bon signe s’il n’y avait personne pour les servir. Cependant, je remarquais le jeune homme blond qui justement s’occupait des clients. Hanna ! Toujours en train de sauver mes retards celui là. Je m’approchais en souriant du jeune homme et posa ma main sur son épaule.

      « Thanks you ! Tu peux aller rejoindre ton micro maintenant. »

    Je fis un clin d’œil au jeune homme avant de partir m’occuper des clients qui arrivaient.

_________________
    Ohayo ! I am a stupid Boy. | Pv | Tumblr_l2zuibazVB1qzl32j Ohayo ! I am a stupid Boy. | Pv | Tumblr_l2zuiro34z1qzl32j Ohayo ! I am a stupid Boy. | Pv | Tumblr_l2zuiigbFf1qzl32j
    « Une flamme brule, élancée au bord de mon cœur... »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Saotome Mieko

Saotome Mieko

Messages : 67
Date d'inscription : 30/10/2010
Age : 26

Ohayo ! I am a stupid Boy. | Pv | Vide
MessageSujet: Re: Ohayo ! I am a stupid Boy. | Pv |   Ohayo ! I am a stupid Boy. | Pv | Icon_minitimeMer 17 Nov - 17:41

Mieko avait travaillé jusqu’à tard dans la nuit sur un nouveau projet qu’elle devra présenter en cours dans deux jours. Elle essayait de trouver un moyen de réparer les .Fx350, elle ne comprenait pas pourquoi les humains n’essayaient pas de trouver une solution pour les aider, ils avaient tout de même des sentiments ! On ne jette pas des personnes à la poubelle et pour la japonaise les Fx350 étaient des personnes. C’est pour cette raison qu’elle se démenait pour pouvoir trouver des solutions au problème d’usure de ces machines. Les remplacer était surement un bon moyen pour ne plus avoir à s’en occuper, mais ça ne résoudrait absolument rien. Quand Mieko se réveilla, elle était allongée sur la table à manger au milieu de ses calculs et une couverture sur les épaules. Yumi était surement passé la couvrir dans la nuit, Yumi était une AZ500 qui vivait avec elle, elle était gentille et de très bonne compagnie.

La scientifique leva sa tête, elle avait une feuille collée à sa joue, elle la décolla, puis se leva de sa chaise. Elle avait mal au dos d’être resté dans la même position toute la nuit, elle traina des pieds jusqu’à sa salle de bain et prit une douche. Quand elle eut finit, elle était un peu plus réveiller puis, elle n’avait plus d’addition et multiplication marqué sur sa joue. Elle se sécha les cheveux et se maquilla, puis passa dans sa minuscule chambre qu’elle partageait avec son robot et s’habilla. Justement, l’AZ500, n’était pas là, elle devait être partie prendre l’air ou acheter à manger, bref, Mieko n’avait aucune idée ou elle pouvait être. De toute façon, Yumi était totalement libre de faire ce qu’elle voulait, tant qu’elle ne complotait pas à la destruction des humains. Ce qui était totalement improbable. Mieko chercha dans son petit frigo quelque chose de comestible à manger. La machine indiquait sur un petit tableau électronique, tous les produits périmés, et bien, je peux vous dire que la liste était courte, mais dans le frigo, se battait trois œufs et une brique de lait. Elle prit le lait et l’ouvrit pour sentir, c’était horrible ! Le frigo l’avait pourtant bien prévenu ! Le lait était périmé… Pour les œufs, c’était la même histoire. Il ne restait plus que sortir déjeuner à l’extérieur.

Mieko n’avait pas cours aujourd’hui, elle devait passer sa journée à finir son projet, mais elle ne se sentait pas vraiment tout de suite d’attaque, elle devait prendre d’abord l’air et se changer les idées. Peut être devrait elle aller voir des amis ? Surement, mais elle devait premièrement manger quelque chose. Les restaurants ou cafés, n’étaient pas encore ouvert, seuls quelques fastfoods étaient disponibles. Mais bon… Un bon croissant à la française était plus agréable qu’un hamburger à l’Américaine, surtout le matin. Elle décida donc de trainer un peu, regardant les personnes se dépêchaient d’aller au travail. En y réfléchissant, les robots faisaient pas mal de boulot à la place des humains, tout les travaux fatiguant et les plus dévalorisant. Mais pourtant, il n’y avait pas trop de chômage. Peut être parce que tout ceux qui n’avait pas de travail, travaillait dans la contre bande, la drogue… Elle avait connu ces lieux à un moment de sa vie, mais elle ne voulait plus y penser, elle était une autre personne aujourd’hui. Elle sourit et s’assit sur un banc. La rue était propre, moderne et assez belle, pas un seul tuyau rouillé, n’y même réverbère cassé, tout était parfait… Peut être un peu trop, les gens partant au travail, étaient presque tous habillés pareils, c’était d’une tristesse. Si elle pouvait prendre un pinceau et peindre tout ça de toutes les couleurs ce seraient extraordinaires !

Son ventre gargouilla, elle aussi elle avait une horloge interne pour l’heure d’ouverture des restaurants et des bars ! Elle regarda son agenda de poche et vérifia l’heure, elle pouvait surement en trouver un d’ouvert. Se fut donc heureuse à l’idée de bientôt manger qu’elle traversa la rue, elle connaissait un bar qui servait de très bon croissant, puis elle verrait peut être Hanna, "son robot de laboratoire" !

Elle poussa la porte et entra, il y avait déjà quelques clients, elle vit Hanna de loin, elle essaya de lui faire signe mais on la poussa, frustrer par ce manque de politesse elle se contenta donc d’aller s’asseoir… Elle savait déjà ce qu’elle voulait commander, elle attendit donc qu’on vienne lui demander ce qu’elle voulait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://graphix-duo.e-monsite.com/
Matsukura Hanna

Matsukura Hanna

Messages : 138
Date d'inscription : 25/10/2010

Ohayo ! I am a stupid Boy. | Pv | Vide
MessageSujet: Re: Ohayo ! I am a stupid Boy. | Pv |   Ohayo ! I am a stupid Boy. | Pv | Icon_minitimeLun 6 Déc - 17:58

    Les verres défilaient déjà très vite sous mes yeux alors que je m’étonnais de voir combien les humains étaient par moment très rapide, surtout lorsqu’il s’agit de boire un verre d’alcool avant d’aller rejoindre son poste de travail. Enfin j’ai dis un verre voire deux. Quelques habitués étaient déjà présent qui me souriaient me lançant leurs vannes à la figure. Mais je préférais me contenter de sourire pour toute réponse à leur débilité humaine alors que je regardais de nouveau l’horloge. Jay était pas vraiment très en retard, mais j’allais le bouder longuement s’il ne se dépêche pas les fesses. Je veux juste chanter moi. C’est encore l’une des rares choses que j’arrive à faire sans oublier la moindre chose. J’allais bientôt être comparable à un vieux jukebox qui ressort en boucle les vieux tubes que tout le monde connait par cœur mais qui semble éveiller toujours une certaine joie en nous. Je m’amusais quelque peu a faire tenir en équilibre un verre sur mon index, souriant comme un idiot en remarquant que je n’avais pas perdu mon côté doué pour faire n’importe quoi. Je gonflais mes joues tout en fixant l’heure. Que le temps passe lentement lorsqu’on s’ennui. Comment expliquer que le temps se joue de nous et avance si lentement alors qu’on désire plus que tout fuir l’endroit où nous sommes. Je dégonflais doucement mes joues alors que je me redressais alors que le patron du bar passait juste derrière moi. Je lui adressais un grand sourire avant de me dandiner légèrement sur place. Il semblait totalement désespéré par mon comportement mais au moins, il n’avait pas l’air de remarquer de suite l’absence de Jay, c’était une bonne chose non ? Je soupirais une fois qu’il fut passé avant de continuer le service discrètement. Je me penchais en avant cherchant du regard s’il était bien partit mais un client en profita pour me souffler de son haleine désagréable le nom d’un alcool. Arf ! Il devrait apprendre à se laver les dents celui là au lieu de vouloir les désinfecter à l’alcool. Je me reculais rapidement pour le servir. Bouh ! Comment fait Jay pour supporter de telle odeur ? Ce n’est pas normal de pouvoir respirer avec tant d’odeur horrible.
    Toutefois, l’heure de la délivrance avait sonné. Une main se posa sur mon épaule me faisant relever les yeux pour alors apercevoir Jay qui venait de revenir. Je lui adressais un grand sourire heureux de le voir enfin arrivé.

      Jay - Thanks you ! Tu peux aller rejoindre ton micro maintenant.


    Je sautillais quelque peu sur place alors que je remerciais le jeune homme pour foncer vers le fond de la salle. Je ne fis pas attention sur le coup sur la personne qui venait de rentrer dans le bar a vrai dire mon objectif était de pouvoir aller chanter le plus vite possible alors je n’avais pas de temps à perdre. Je mis la musique en route, pas la peine de me chauffer la voix après tout, j’avais tellement l’habitude de chanter continuellement que cela ne changerait plus rien. Je me mettais à chanter bougeant quelque peu au rythme de la musique laissant un rythme bien connu prendre possession de la salle. Je devais me concentrer à présent sur le micro et rien d’autre devant oublier alors les paroles des certaines personnes présentes n’aimant que très peu les robots. Je crois que je vais finir un jour par … Enfin … J’ignore quoi faire, je ne pense pas être capable de pouvoir leur dire quoique ce soit. Je suis comme un dit « trop gentil » je ne laisse écraser par les autres et j’en suis bien conscient mais que faire de plus ? Je ne suis pas capable de faire du mal à un humain même si ce dernier venait à vouloir me détruire. Continuant de pousser la chansonnette mon regard se baladait dans la salle et c’est alors que j’aperçus Mieko. Je souriais content de la voir avant de lui faire un petit signe coucou. Je serais bien allais la voir mais pour le moment je devais chanter. Je devais mériter le peu d’argent que je gagnais tout de même.

_________________
    Ohayo ! I am a stupid Boy. | Pv | Signat10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Ohayo ! I am a stupid Boy. | Pv | Vide
MessageSujet: Re: Ohayo ! I am a stupid Boy. | Pv |   Ohayo ! I am a stupid Boy. | Pv | Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

Ohayo ! I am a stupid Boy. | Pv |

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Akai Ito :: TOKYO :: ❙ CENTRE VILLE. :: ❙ BARS & DISCOTHEQUES.-
Sauter vers: